Crispation : Source de toutes douleurs, malaises & maladies ?

Je vous écris, aujourd’hui sur une découverte qui semble vouloir se confirmer…

Il y a 2 ans, j’ai eu un accident grave qui a eu des conséquences à long terme. J’ai reçu un baril derrière la tête, du haut d’une pile. Ce qui m’a causé une commotion cérébrale et une entorse cervicale. J’en ai encore aujourd’hui des tensions et douleurs au cou et à la nuque, que j’arrive heureusement à contrôler de plus en plus facilement et rapidement.

Ce qui m’a le plus aidé à ce niveau fut le yoga et la méditation, mais c’est par le biais de ces exercices et une formation basée sur les neurosciences que j’ai eu l’intuition d’utiliser la détente consciente pour contrôler mes tensions et mes douleurs. Ce qui fut une révélation extraordinaire qui m’a mené beaucoup plus loin et que je veux vous partager ici, aujourd’hui.

En me concentrant sur les muscles tendus de mon cou et ma nuque et en les détendant consciemment, toutes douleurs et tensions disparaissent comme par magie, lol !

J’ai ensuite pris conscience via cet exercice et la méditation que sans nous en rendre compte, aussitôt que nous vivons un stress quelconque, plusieurs de nos muscles un peu partout sur notre corps (et ce même à des endroits qu’on ne soupçonnerait même pas) se contractent et deviennent tendu et ce, très souvent, sur du long terme et même presque en permanence !

J’ai déjà écrit 2 articles différents sur certains effets du stress, de la colère… sur le corps physique (Stress ou Liberté ? & Colère, défoulement… ). Je veux aussi ajouter que le stress cause aussi une acidification de notre système et cette acidification cause, entre autre de l’inflammation au niveau des muscles et des articulations, sans oublier que nous savons aujourd’hui que les cellules cancéreuses se développent dans un milieu acide.

Et tous ceux et celles qui sont familier avec le domaine énergétique savent que plus le taux vibratoire est bas, plus il y a densification de l’énergie, donc des cellules.

Ce qui me mène à vous parler de ma découverte. Comme le dit si bien le titre de l’article, la « crispation » serait, d’après moi et mes découvertes à la source de toutes douleurs, malaises et maladies.

Pourquoi est-ce que je suis de plus en plus convaincu de ceci ? Et bien parce que je me suis rendu compte qu’à chaque fois que j’avais mal quelque part, une tension, donc une crispation musculaire, entre autre, était à l’origine. Puis je me suis aussi rendu compte qu’en écoutant de plus en plus mon corps, il y avait une crispation ou une sensation de crispation derrière mes malaises et/ou maladies quelconques…

Par exemples: un matin, alors que je me réveillai avec un début de sinusite, j’ai eu le réflexe d’écouter mon corps et ce qui s’y produisait. Et bien je me suis rendu compte qu’au niveau des sinus, j’y ressentais une forte crispation ou une sorte de tension, si vous préférez. J’ai donc eu l’idée de tester la détente consciente sur mes sinus !

Et bien croyez le ou non, en l’espace de quelques minutes, mes sinus se sont totalement dégagé et ma sinusite a complètement disparue. Et ce n’est pas un pur hasard, puisque j’ai fait le test à d’autre reprise et à chaque fois, ça fonctionnait !!!

J’ai aussi testé cette découverte avec un début de feu sauvage (herpès buccale). J’y ai ressenti la même sensation de crispation au niveau cellulaire de mes lèvres, alors qu’il était en train de se développer. J’ai donc essayé encore une fois la détente consciente à l’endroit précis où se développait le feu sauvage. Et encore une fois ce fut concluant !!! La sensation de crispation est disparue et le feu sauvage ne s’est même pas développé !

J’ai fait le test avec le feu sauvage à 3 reprises et sur 2 des trois fois, le feu sauvage avait commencé à apparaître quand je me suis rappelé l’exercice et que je l’ai fait. Et à chaque fois, la sensation de crispation est disparue et le feu sauvage aussi. Et ce, en seulement quelques minutes de détentes consciente !

Donc si je me fie à mes découvertes, il semble que chaque fois que nous ressentons une douleur, un malaise et/ou une maladie, la sensation de crispation soit toujours présente. Ce qui serait totalement logique et en accord avec le principe de la densification énergétique lié à un taux vibratoire bas et ainsi qu’aux réactions chimiques se produisant dans un corps vivant du stress…

J’aimerais beaucoup, pour tester ma découverte et peut-être même la confirmer, que vous me partagiez vos propres expériences sur ce sujet. Si vous avez des douleurs, malaises ou si vous souffrez d’une maladie, à savoir si, en vous concentrant sur l’écoute de votre corps, si vous ressentez bien cette sensation de « crispation ».

Et si vous voulez bien essayer cet exercice très simple de détente consciente et m’en partager vos résultats. Soyez bien conscients (es) que vous allez peut-être avoir besoin de pratiquer à plusieurs reprises pour en venir à des résultats concluant.

Je pratique ceci depuis déjà plus de 2 ans, en plus d’une vingtaines d’années de pratique en soin énergétique et méditation.

Et si vous avez besoin d’aide, ce sera un immense plaisir pour moi de vous aider du mieux qu’il m’est possible de le faire.

Merci de bien vouloir partager avec moi vos expériences.

Au plaisir !!! 🙂

P/S: S’il vous plaît, si vous souffrez de maladie, quelle qu’elle soit, n’abandonnez jamais vos traitements médicaux sans l’avis de votre médecin ou autre professionnel de la santé compétant en la matière !!! Merci !!! 😉

Benoit Charron

benoit@guerrierpacifique.com

www.guerrierpacifique.com

Publicités

5 Replies to “Crispation : Source de toutes douleurs, malaises & maladies ?”

  1. J’etudie depuis 2 ans la Somatic Experiencing qui permet de retrouver la fluidité en conscience, dans le corps. Des crispations s’installent pour proteger la zone blessée ou affectée. Certains touchers thérapeutiques ont pour but de les detendre.

    On peut aussi souvent accumuler des crispations, elles-mêmes alors engendrant des symptomes, à la suite d’une experience difficile (physique, émotionnelle, relationnelle ou traumatique), quand la tension residuelle reste coincée dans le corps.

    La crispation peut etre parfois importante, sans pour autant etre présente à la conscience, releguée à l’arrière plan mais tout aussi coûteuse en energie et en capacité de presence.

    J'aime

  2. Bonjour,

    Merci pour ce bel article qui résonne très fortement en moi.

    Je suis arrivée ici par un commentaire que vous avez fait il y a des années sur un article de Laura Marie concernant la mission des animaux sur terre, et j’en suis ravie, car même si le lien vers votre jeu de cartes sur les symboliques animales n’est plus valide, j’ai trouvé sur votre site matière à plus ample et personnelle réflexion.

    En effet, je souffre depuis plus d’un an et demi du bassin, plus exactement de la hanche droite : la moitié de ma grossesse à vivre avec d’incessantes douleurs lancinantes, une césarienne en urgence le 31 août 2016 après 33h de travail suite à un déclenchement infructueux, un corps coupé en 2 et bloqué ensuite jusqu’à un soin énergétique de cicatrice reçu lors de ma formation en Dien Chan, une sciatique paralysante le 13 décembre 2016 et depuis des contractures musculaires et tensions diverses plus ou moins douloureuses qui m’embêtent bien, d’autant que suivant mon état de fatigue, cela s’installe dans tout le côté droit du cou jusqu’à la cheville… Évidemment j’ai tenté plein de choses : ostéopathie, chiropraxie, magnétisme, guérison de mémoires … Cela apporte un soulagement certain mais éphémère et lors d’un dernier rdv ma chiropractrice m’a avoué son incompréhension face au fait que mon sacrum se déplaçait encore EN COURS DE SÉANCE malgré les cales et compagnie.

    Depuis, il me semble clair que je vais devoir me débrouiller par moi-même (une des grandes lignes de mon existence, comme peut en témoigner mon propre blog!) et éliminer la source de cette tension niveau hanche droite qui crée le cercle vicieux. J’ai reçu des éclaircissements sur le plan psycho-émotionnel. 😇 Ce qu’il me reste à gérer à présent, c’est le corps.
    Le mot crispation que vous utilisez me parle.
    De même que l’idée de détente consciente.
    Mais vous parlez d’un exercice spécifique que je n’ai pas encore retrouvé, même si je parcours votre blog depuis bien 3h au gré des anciens articles proposés à chaque fin de lecture.
    Pourriez-vous m’en dire plus?

    A bientôt j’espère.

    Françoise

    J'aime

    1. Bonjour Françoise
      Merci beaucoup pour votre partage.
      Petite question : Êtes-vous du Québec ?
      Et pour ce qui est de l’exercice que vous cherchez, parlez-vous de la détente consciente ?
      Si vous le désirez, vous pouvez m’écrire en privé par courriel : semeurdepaix@live.ca

      Au plaisir !!! Magnifique journée à vous !!! 🙂

      J'aime

Répondre à Semeur de Paix Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s